Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Animal découronné

John CROWLEY

Titre original : Beasts, 1976

Traduction de Patrick BERTHON

Robert LAFFONT (Paris, France), coll. Ailleurs et demain n° (67)
Dépôt légal : 2ème trimestre 1981
242 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-221-00674-7   
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     On les appelle les léos. Ils forment une espèce à part, hybride, née dans une éprouvette du croisement de cellules humaines et de cellules de lion. Ils sont fiers, indomptables, taciturnes, se disent fils du soleil, vivent en tribus, et nul ne sait s'ils ont hérité du caratère de leurs ancêtres lions à travers leurs gènes ou s'il se conforment au portrait des lions qu'ils ont trouvé dans la tradition humaine. Ils sont une merveille et ils sont menacés. Car dans une Amérique détruite par une guerre civile et qui renaît péniblement de ses cendres au travers d'une poussière d'Etats rivaux, la tolérance n'est pas de mise. L'astuce de Renart, cet autre hybride, suffira-t-elle à sauver les léos ?

     Avec ce livre qui est un hymne à la nature autant qu'à la liberté, John Crowley, jeune écrivain new-yorkais, renoue avec la tradition d'étrangeté et de sensibilité du Théodore Sturgeon des « Plus qu'humains » et de « Cristal qui songe ».

    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
 
    Critiques    
En attendant que quelqu'un se décide à traduire The deep, voici le premier volume de Crowley à voir le jour en français (un autre est sorti depuis chez Belfond : L'été-machine). En tout cas, il faudra ajouter Crowley à la liste des révélations faites par Klein dans sa collection. Situé dans le cadre d'une Amérique balkanisée après un conflit général, L'animal découronné est une histoire aux personnages centraux multiples, certains humains et d'autres moins... Le style, tout en nuances, est d'une rare qualité et, comme l'indique le dos de couverture, a quelque chose de sturgeonien. Crowley a joué la carte de l'étrangeté en présentant des êtres assis entre deux chaises, des êtres en qui deux natures ont du mal à coexister (des natures physiques et mentales) et qui doivent faire face à une intolérance sans cesse grandissante au sein de ce ramassis d'états en conflit que sont devenus les USA. Voilà donc un livre assez superbe sur la liberté et l'éloge de la différence. Je reprocherai seulement à l'auteur une légère tendance à en faire un peu trop dans le genre « retour à la nature », mais c'est une question d'appréciation personnelle... De toute façon, L'animal découronné restera parmi les meilleurs livres sortis chez nous en 1981.
 

Richard D. NOLANE
Première parution : 1/10/1981 dans Fiction 322
Mise en ligne le : 9/4/2007


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies