Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Alertez la Terre

John BRUNNER

Titre original : Echo in the Skull / Give Warning to the World, 1959/1974

Traduction de Martine DECOURT
Illustration de Raymond HERMANGE

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Futurama 3e série - Superlights n° 21
Dépôt légal : janvier 1985
192 pages
ISBN : 2-258-01483-2   
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     Etrange médecin que ce Dr Argyle, petit gnome malfaisant et visqueux avec sa mallette pleine de seringues. Etrange aussi cette Bella Rowall, prostituée sur le retour qui expédie ses clients dans un septième ciel d'ou ils redescendent rarement. Plus étrange encore, cette pension de famille dont les couloirs humides retentissent de cris étouffés, et ou les cauchemars des pensionnaires prennent des allures de space opera dantesque. Curieuse affaire, n'est-ce pas inspecteur Dougherty ? Mais attendez le dénouement ! John Brunner vous réserve une chute vertigineuse.

 
    Critiques    
     Comme le disait à fort juste titre Stan Barets dans son Catalogue des âmes et cycles de la SF, deux Brunner hélas cohabitent. « II y a celui des romans fleuves et des fresques complexes qui bouleversent les hiérarchies traditionnelles de la SF. Mais il y a aussi l'écrivain qui a besoin de vivre ». Alertez la Terre, à des lieues d'ouvrages tels que Tous à Zanzibar et Le troupeau aveugle, se rattache sans aucun doute au second. Car, si ce petit roman de 1974, se lit d'une traite, il n'en est pas moins vrai qu'il ne ravira, hormis les aficionados de l'auteur et des invasions galactiques, qu'une poignée de lecteurs. Un récit croisé des plus simples, une histoire cousue de fil blanc, des personnages stéréotypés, une chute maladroite au possible (on reproche surtout les quelques pages finales concernant les Yem, créatures extraterrestres, ainsi que le « système d'alarme ») qui donne au bouquin un aspect rétro (au mauvais sens du terme), un style médiocre : telles sont les composantes de cette espèce de space opéra qui, contrairement à ce qui est annoncé en quatrième de couverture, est loin d'être dantesque ! L'action s'en résume en quelques lignes seulement. Sally Ercott, jeune fille amnésique, est séquestrée par le couple Rowall, lequel semble être également à l'origine de la disparition de nombre de personnes. Mais, alors que les flics de Londres (où Jenkins tire notre héroïne des griffes de ses bourreaux et essaye de découvrir de quelle nature sont ces visions/hallucinations cosmiques dont elle est sans cesse victime. Enfin, le mystère sera résolu, le monde sauvé, dans une scène digne des films de SF japonais !
     Bref, un livre sur lequel il n'est pas indispensable de s'arrêter, et ce malgré la couverture alléchante de Raymond Hermange...


Richard COMBALLOT
Première parution : 1/6/1985 dans Fiction 363
Mise en ligne le : 5/1/2005


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies