Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Abominations de Cthulhu

Brian LUMLEY

Titre original : De Marigny's Dream Quest, 1975

Cycle : Titus Crow (La Légende de)  vol.

Traduction de France-Marie WATKINS
Illustration de Atelier Pascal VERCKEN

ALBIN MICHEL (Paris, France), coll. Super fiction n° 34
Dépôt légal : 3ème trimestre 1978
256 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-226-00629-X
Format : 11 x 18 cm  
Genre : Fantastique 


Autres éditions
   in L'Abominable Cthulhu, FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, 1995
   in La Légende de Titus Crow - Intégrale, MNÉMOS, 2014

    Quatrième de couverture    
     Prisonniers dans le pays du rêve, Titus Crow et Tania d'Elysia sa bien-aimée courent un danger mortel... Et c'est Marigny, rêveur bien inexpérimenté, qui reçoit pour mission d'aller les sauver, envoyé par le grand Ancien Dieu lui-même, Kthanid aux yeux d'or.
     Combien de périls devra-t-il affronter, combien d'abominations, combien de cauchemars avant de retrouver ses amis dans une situation pire que la mort ? Prisonniers des êtres cornus de Dylath-Leen, monstrueux séides de Cthulhu l'immonde, ceux-ci ont en effet abandonné tout espoir quand Marigny descend des cieux au moyen de sa cape volante et, tel un esprit vengeur, les arrache à la concupiscence de l'infâme Nyarlathotep. Mais ils connaîtront bien d'autres péripéties, bien d'autres malheurs, bien d'autres combats innommables contre des êtres inimaginables, avant de triompher enfin grâce à Kthanid le génie du Bien.

     Brian Lumley est souvent reconnu comme l'héritier du talent littéraire de Lovecraft. Cependant, il n'est pas un simple imitateur mais un innovateur génial dans la science-fiction fantastique. Avec Les Abominations de Cthulhu, il donne au Réveil de Cthulhu et à La Fureur de Cthulhu la suite que tous les amateurs de fantastique attendaient.
 
    Critiques    
 
     POUR NECROPHILES

     Après Le Réveil, La Fureur, voici Les Abominations de ce pauvre Cthulu. Je ne sais à quel type de public s'adresse cet ouvrage. Et j'avoue n'avoir pas lu les précédents. De Lovecraft, à qui la référence est explicite, l'auteur n'a gardé qu'une passion pour les adjectifs : si par malheur (O Cthulu, épargne nous !) on secouait l'ouvrage et que ces pauvres adjectifs (obscène, repoussant, adorable, etc.) glissent à terre, le volume se trouverait réduit à un bon tiers de ses 246 pages. Le lieu du Fantastique serait-il situé dans le cœur inaccessible des épithètes et des attributs (démoniaques ?). Quitte à me faire houspiller pour ne pas accomplir un travail critique, je ne puis qu'avouer humblement n'avoir pas pu terminer. Cette collection m'avait habitué à bien mieux.
 

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/11/1978 dans Fiction 295
Mise en ligne le : 18/4/2010


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies