Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Allonger la vie : une approche scientifique

Albert ROSENFELD

Titre original : Prolongevity, 1979

Traduction de Christian LÉOURIER

Robert LAFFONT (Paris, France), coll. Les Visages de l'Avenir n° (3)
Dépôt légal : 1979
332 pages, catégorie / prix : 55 F
ISBN : 2-221-00213-X   



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.
 
    Critiques    
 
     VERS L'IMMORTALITE

     Troisième volume de la série, après Les 10000 prochaines années et Les villes de l'espace, voici un excellent ouvrage de vulgarisation dans « une approche scientifique ». Ouvrage en deux parties. La première, sous le titre « le pourrons-nous ? », rassemble les résultats d'une multitude de points de vue, d'hypothèses, de résultats dont la synthèse ne peut être faite car les certitudes sont parcellaires (et contradictoires par moment). Mais ce voyage au pays de la biologie, outre l'aspect d'information, donne à rêver sur la complexité des problèmes de la vie, ses possibles programmes, ses horloges ( ?) biologiques, la stratégie subtile des hormones, leurs jeux d'incitation ou de frein dont les résultats peuvent aboutir à des expériences fort bien décrites : vieillissement accéléré ou ralenti. Une seule lacune, à mon sens : on ne prend nulle part en compte certaines hypothèses de la chronobiologie (lien entre les rythmes cosmiques et les biorythmes). Malgré cela, une partie très riche, mais, grâce à une technique d'explication enviable, cela reste vivant (sinon toujours totalement accessible au lecteur que je suis !). La fin de cette partie, qui insiste sur inconséquences sociologiques d'un possible allongement de la vie par des procédés scientifiques (p. 183), sert de transition vers la fin qui s'intitule « devons-nous le faire ? ». Pour cette partie, l'auteur s'appuie sur la SF : témoignent Heinlein, Nourse, Spinrad avec Jack Baron et l'éternité. C'est très accessible. Quant à la question posée, elle est rhétorique : l'histoire montre bien que quand on veut, on fait — et que quand on ne peut pas, on cherche à pouvoir. L'impératif moral a peu de rapports avec la libido sciendi, et avec les rentabilités économiques ou autres ; quelque regret qu'on puisse en avoir. Il est d'autre part réjouissant de voir que seul le détour par une « scientologie-fiction » -celle qui envisage les possibles changements introduits par le bouleversement d'une donnée fondamentale (la vie et ses rythmes) et son retentissement sur la vie sociale, les valeurs, les comportements et la vie quotidienne, seul ce détour, donc, puisse amener à poser à la recherche scientifique la question du pourquoi. La SF comme idéologie de la recherche scientifique ? Bon livre, abondante bibliographie, traduction fluide de Leourier.

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/5/1979 dans Fiction 301
Mise en ligne le : 1/3/2012


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies