Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Univers en folie

Fredric BROWN

Titre original : What Mad Universe, 1949

Traduction de Jean ROSENTHAL
Traduction révisée par Thomas DAY
Illustration de Benjamin CARRÉ

GALLIMARD (Paris, France), coll. Folio SF n° 108
Dépôt légal : mai 2007
304 pages, catégorie / prix : F7
ISBN : 978-2-07-042460-3   
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     10 juin 1954. La première tentative de lancement d'une fusée vers la Lune se solde par un échec disons... cuisant.
     Du moins pour Keith Winston, journaliste dans une revue de science-fiction, littéralement désintégré dans le jardin de son patron par l'explosion du projectile et... réintégré dans un univers parallèle où monstres hideux aux yeux pédonculés et femmes de l'espace en sous-vêtements sexy côtoient le commun des mortels avec le plus grand naturel, sur fond de guerre interga­lactique entre Arcturus et la Terre. Pris pour un espion arcturien, Winston ne devra son salut qu'à sa connaissance de la littérature de science-fiction. Mais trouver votre double installé dans votre appartement et votre petite amie fiancée à un autre, découvrir que les machines à coudre peuvent ouvrir la voie de l'hyperespace, voilà de quoi ébranler l'esprit le plus ouvert de cet univers en folie !

     Fredric Brown (1906-1972) a exercé à peu près tous les métiers avant de débuter dans la littérature par des romans policiers. Ses nouvelles, très nombreuses et aussi cotées que ses romans, sont des petits bijoux d'humour et d'invention qui le placent parmi les auteurs cultes de la science-fiction américaine.

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
Annick Béguin : Les 100 principaux titres de la science-fiction (liste parue en 1981)
Jacques Sadoul : Anthologie de la littérature de science-fiction (liste parue en 1981)
Jean Gattegno : Que sais-je ? (liste parue en 1983)
Jacques Goimard & Claude Aziza : Encyclopédie de poche de la SF (liste parue en 1986)
Denis Guiot & Jean-Pierre Andrevon & George W. Barlow : Le Monde de la science-fiction (liste parue en 1987)
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)
Lorris Murail : Les Maîtres de la science-fiction (liste parue en 1993)
Stan Barets : Le Science-Fictionnaire - 2 (liste parue en 1994)
Denis Guiot, Stéphane Nicot & Alain Laurie : Dictionnaire de la science-fiction (liste parue en 1998)
Association Infini : Infini (1 - liste primaire) (liste parue en 1998)
Francis Valéry : Passeport pour les étoiles (liste parue en 2000)
Jean-Pierre Fontana : Sondage Fontana - Science-fiction (liste parue en 2002)
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    
Edition GALLIMARD, Folio SF (2003)


     Le jour où, en 1903, les machines à coudre s'envolèrent, inaugurant la conquête de l'espace (voir la couverture de cette réédition), on était loin de se douter que la Terre serait, cinquante ans plus tard, plongée dans une guerre intersidérale avec Arcturus. Dans un état de couvre-feu (au sens littéral) permanent, on attend avec angoisse la fin du conflit. Pour l'humanité, un seul espoir : Dopelle, le super-héros-extra-brillant-beau-riche-intelligent et son robot Mekky, fidèle comme Milou à Tintin.
     Avec L'Univers en folie, Fredric Brown faisait en 1949 une entrée fracassante dans le monde de la SF. Les décors, qui évoquent avec un art consommé de la dérision les kitschissimes pulps américains de l'Âge dit « d'Or », annoncent la couleur : on est ici en présence de l'une des plus brillantes parodies dont la SF nous ait gratifiés. Cela suffirait à rendre la lecture de ce petit chef-d'œuvre indispensable, ne serait-ce que pour goûter, un demi-siècle plus tard, tout le sel de cette caricature aussi comique que pertinente : alors que l'invasion des pulps s'étend sur l'Amérique, la SF regorge d'extra-terrestres de tout poil, qui pour être d'opérette n'en sont pas moins cauchemardesques, et qui vont accompagner fort à propos le maccarthysme (N.B. Le retour de ce thème éculé dans une certaine sci-fi récente mériterait d'ailleurs d'être analysé de près, d'un point de vue socio-politique...)
     Mais ce roman est également, par bien d'autres aspects, un tour de force digne de tous les éloges. Car la performance de Brown ne se limite pas à la seule parodie. Sa manière très personnelle de traiter des univers parallèles annonce la thématique d'un certain Philip K. Dick, lequel n'avait pas encore publié un seul roman lors de la parution de L'Univers en folie. On a beaucoup glosé, et à juste raison, sur l'influence et la postérité de Dick, mais on s'est curieusement moins intéressé à ses précurseurs : Brown, au moins, mérite l'attention. Presque vingt ans avant les Dangereuses Visions d'Ellison, L'Univers en folie ouvre les portes de ce qui deviendra la spéculative fiction.
     Tout cela ne doit pas faire oublier le récit lui-même, rythmé comme un polar (première spécialité de Brown), qui se dévore aujourd'hui encore avec une délectation à peine teintée de nostalgie. Certains chapitres sont absolument inoubliables. D'ailleurs, on raconte que, bien longtemps après avoir lu L'Univers en folie, certains lecteurs ne peuvent s'empêcher de se retourner avec angoisse lorsqu'ils entendent le cliquetis d'une canne d'aveugle...


Xavier Noy et Bruno della Chiesa

Bruno DELLA CHIESA
Première parution : 1/4/2003
dans Galaxies 28
Mise en ligne le : 1/9/2005


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies