Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Affaire du Rochile

Laurent GENEFORT


Cycle : Omale  vol.


Illustration de Olivier VATINE

ActuSF , coll. Les Trois Souhaits n° (10)
Dépôt légal : février 2008
100 pages, catégorie / prix : 6 €
ISBN : 978-2-9522502-9-0   
Genre : Science-Fiction 


Autres éditions
   in Omale - tome 2, DENOËL, 2012
   in Omale, 2, GALLIMARD, 2015

    Quatrième de couverture    
     Sur le monde d'Omale, la guerre fait rage entre Humains, Hodgqins et Chiles. Tout semble opposer les trois espèces intelligentes. Pourtant, aux frontières, se trouvent des îlots de cohabitation. Mais pour combien de temps ?
     Militaire à la retraite, Ramin revient dans son village natal pour élucider une série de meurtres atroces frappant ses congénères. Les Chiles sont montrés du doigt. Ramin sait que du succès de son enquête dépend l'avenir de cette coexistence si fragile. Mais pour débusquer l'assassin, il lui faudra réaliser ce qu'il croyait impossible : renouer avec un passé douloureux et s'allier avec l'ennemi de toujours...

     Conteur passionné de Science-Fiction et de Fantasy, Laurent Genefort explore le monde d'Omale depuis 2001, au fil de romans et de nouvelles indépendants. Avec L'Affaire du rochile, plongez-vous avec délice dans un univers exotique et radicalement différent du nôtre. Un livre dans lequel la meilleure science-fiction se mélange, le temps d'une histoire, avec une intrigue policière passionnante.
 
    Critiques    
     Avec L'affaire du rochile, Laurent Genefort revient au monde d'Omale, déjà exploré dans au moins trois romans (publiés en J'ai Lu « Millénaires ») et quelques nouvelles. Cette planète prend la forme d'une sphère de Dyson, soit un soleil entouré par une gigantesque mégastructure de manière ultra-dense, à la surface de laquelle vivent trois espèces : les Humains, les Chiles et les Hodgqins, en conflit perpétuel. Ramin, le protagoniste de ce court récit (une novella, en somme), est d'ailleurs un ancien militaire qui a longtemps combattu les Chiles. Son frère, devenu maire et qu'il n'a plus revu depuis belle lurette, l'a appelé pour solliciter son aide : un monstre tue des dizaines d'humains, et les enquêtes menées jusqu'alors n'ont pas abouti. Pour Ramin, l'élucidation du mystère va aller de pair avec un retour aux sources sur les terres qui l'ont vu grandir.
     Ce qui fait la force de Laurent Genefort, c'est un style très fluide ; sans effet trop appuyé, il sait en quelques lignes brosser le contour d'un personnage ou d'une région. Le style est ainsi tout entier au service du récit. Qui s'avère ici très classique : une enquête policière au sein d'un monde partagé entre plusieurs espèces, dont une exotique, avec des codes de société fortement différents de ceux que nous connaissons, et donc sources de confrontations de points de vue. Peuplé de personnages attachants sans être inoubliables, L'affaire du rochile l'est tout autant. On lui reprochera sa brièveté — mais celle-ci lui est imposée par le cadre de la collection dans lequel il est publié — qui, faute de lui permettre d'approfondir sa thématique, se contente de nous livrer une aventure éminemment sympathique. Ca n'est déjà pas si mal.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 9/3/2008 nooSFere


     « Militaire à la retraite, Ramin revient dans son village natal pour élucider une série de meurtres atroces frappant ses congénères. Les Chiles sont montrés du doigt. Ramin sait que du succès de son enquête dépend l'avenir de cette coexistence [Humains-Chiles] si fragile. Mais pour débusquer l'assassin, il lui faudra réaliser ce qu'il croyait impossible : renouer avec un passé douloureux et s'allier avec l'ennemi de toujours. » Extrait du quatrième de couverture.

     Et un beau ratage pour Les trois souhaits, la petite maison d'édition du site Actu-SF qui nous avait habitué à mieux. Laurent Genefort transpose l'énigme de la bête du Gévaudan sur Omale et ne fait que la moitié, voire le quart, du trajet nécessaire. L'écriture, d'abord, qui hésite entre « épuré et efficace » et « plat, très plat ». Les boulons n'ont pas été serrés là où c'était nécessaire : le texte regorge de verbes « être », de facilités. L'intrigue ensuite, plutôt bien posée au départ, mais résolue en deux coups de cuiller à pot (non sans une ou deux contradictions). Sans oublier « l'effet Pacte des loups » : on lit la scène lambda et on se souvient de la même scène ou presque dans Le Pacte des loups. Malaise. Un malaise qui s'accentue avec la fin du texte qui aurait pu être vertigineuse, mais tombe à plat (tant en l'état, elle sent la facilité). Texte de cent pages là où il en aurait fallu deux fois plus, L'Affaire du rochile réserve toutefois (sans parler d'une ou deux fulgurances ethno-SF jouissives) un plaisir certain, celui de retrouver Omale, mais ça ne suffit pas. On attend davantage de Laurent Genefort, surtout quand on a lu ses derniers romans de S-F, en particulier le dernier en date, Mémoria, tout à fait recommandable (le Bélial', juin 2008). Ecrivain qui a sans doute besoin d'être « poussé », Laurent Genefort est sur le seuil. Encore un pas en avant, et il fera partie des plus grands.

Thomas DAY
Première parution : 1/5/2008 dans Bifrost 50
Mise en ligne le : 25/5/2009


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies