Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Avenirs en dérive

ANTHOLOGIE



Illustration de Michel ROUGE

KESSELRING , coll. Ici et maintenant - Collectif n° 5
Dépôt légal : 2ème trimestre 1979
320 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : néant   
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     Décrire le chaos ? Réunir douze auteurs pour le pire (plus que pour ce « meilleur » inacces­sible) ? Jeter aux orties toutes nos illusions pour essayer de conserver « l'espoir » ?
     C'est toute la démarche de cette anthologie.
     Nous avons tous, dans un coin de notre cer­veau, les images de notre apocalypse. Tous.
     Alors ne plus partir pour une galaxie lointaine, mais connaître notre terre pour la mieux vi­vre ; retrouver cette planète en la sachant fra­gile, en danger de mort. Rester pour vivre.
     Etre hanté par elle. A perte de vie humaine...
     Aujourd'hui, le rêve est terrien, c'est sûr !

    Sommaire    
 
    Critiques    
 
     DERIVES SUR D'AUTRES RIVES

     Ce monstre multicéphale aurait dû naître dans une autre maternité, c'est le gynéco-accoucheur Andrevon qui nous le dit. Traduction : voici venir une anthologie de la série des Retour à la Terre, mais ce n'est pas un Retour à la Terre, c'est Avenirs en dérive et c'est édité par Kesselring, l'éditeur qui ne devrait plus fumer ni boire mais qui le fait quand même. Pourquoi ce changement de maternité ? Pourquoi Kesselring s'obstine-t-il à boire et fumer ? La réponse à la première de ces interrogations, J.P. Andrevon vous la fournira dans sa préface-présentoir. Quant à la deuxième question, en fait, ça le regarde, Kesselring, et il fait ce qu'il veut.
     Plein d'histoires et de thèmes et d'auteurs dans ce recueil. Histoires de fin du monde, travelling sur le futur, au pays des archétypes, ici et maintenant. Des auteurs ? Jeury, Christin, Martinange, plein d'autres, douze en tout. C'est du bon, du beau et ça vaut son prix libéré. Pour tous les goûts, bien sûr, même pour le mien et pour ceux qui, comme moi, n'ont pas vraiment le déclic automatique quand on leur présente des nouvelles — qui, comme loi, commencent à trouver que les anthos fleurissent un peu beaucoup, ma bonne dame, sur des terrains pas toujours bien ensemencés. Mais ça, hein... En tout cas, quelques noms à retenir et qui se remarquent nettement. Originalité et qualité de texte. J'ai nommé, outre Christin et Jeury qui décidément ne font que du bon boulot (et c'est presque anormal !) Philippe Castelin pour LA HURE, et Raymond Ane pour ses PAPILLONS. Et surtout, surtout, Cousin. Cousin égale talent. Voilà, c'est dit. Cousin égale Cousin. Ce type me réconcilie tout net avec l'art difficile de la nouvelle, celui plus difficile encore de la short. Tout comme Frédéric Brown avait su me séduire. Cousin. Oui. Ne le laissez pas s'échapper, celui-là ! qu'il nous reste et nous fasse des tas de plaisirs. C'est le seul d'une espèce, en voie de disparition ou d'apparition, bien spéciale : les magiciens doués, dans le flot des artisans simplement doués et l'afflux des rabâcheurs.
 

Pierre PELOT
Première parution : 1/2/1980 dans Fiction 306
Mise en ligne le : 11/7/2009


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies