Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Cimetière des hommes-machines

Jeffrey LORD


Cycle : Blade  vol. 120 



VAUVENARGUES (Paris, France), coll. Blade n° 120
Dépôt légal : juillet 1998

ISBN : 2-7443-0146-9   
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     Effaré, Blade contemplait les trois portraits-robots posés sur la table devant lui. Il ne comprenait rien de ce qui lui arrivait. Comment avait-il échoué là, dans cette taverne qui ressemblait au décor d'un western ?
     — C'est le plus jeune qui m'intéresse, fit une voix inconnue dans son dos. C'est lui ma cible. Il s'appelle Richard Blade. Son visage te dit quelque chose ?
     Lentement, Blade tourna la tête vers l'homme qui se tenait debout derrière lui, tentant d'évaluer les chances d'échapper à son exécuteur.
     — Jamais vu, parvint-il à articuler lorsqu'il constata que l'autre ne réagissait pas le moindrement.
     Quelques instants plus tard, dans les toilettes à demi déglinguées de l'auberge, Blade eut la confirmation de ce qu'il redoutait.
     Le visage que lui renvoyait le fragment de miroir n'était pas le sien.

     OÙ VA RICHARD BLADE ?

     — Où va Richard Blade, voyageur de l'infini ? Dans quelle « dimension » le cerveau sans âme de l'ordinateur peu-t-il le projeter ? Dans quels mondes passés ou à venir ? Dans quels univers inconnu jusqu'alors ?
     — Blade, un homme fait de muscles, de sang, de sexe et d'intelligence.
     — Blade sera-t-il le jouet humain de la machine qui l'envoie combattre les monstres terrifiants, les déesses sauvages et perverses d'un monde d'ailleurs ?

 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies