Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Au pouvoir des corsaires

Philippe ÉBLY


Cycle : Les Patrouilleurs de l'an 4003  vol.


Illustration de Jean-Marie VIVES

HACHETTE Jeunesse (Paris, France), coll. Les Patrouilleurs de l'an 4003 n° 2
Dépôt légal : 1988
156 pages
ISBN : 2-01-013397-8   
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     Cinq ou six minutes plus tard, on entendit un bourdonnement qui, en moins d'une dizaine de secondes, s'amplifia et se changea en un ronflement terrible — plus fort que celui d'un gros réacteur. En même temps, Xoni sentit le plancher qui tremblait sous ses pieds. C'était une vibration vraiment très forte, et on avait l'impression que l'astronef était secoué tout entier.
     « Qu'est-ce que c'est ? » demanda Xoni.
     Appréhendé par le corsaire Surcouf, le vaisseau de la Police de l'Espace n'a pas fini d'aller de découvertes en découvertes dans le monde inconnu et dangereux de la planète Hell où la prudence est de rigueur face à des éléments difficiles à maîtriser.


 
    Critiques    
     [ Critique commune des 3 romans suivants : L'Enlevement du dieu blanc, La vallée des Cyclopes et Au pouvoir des corsaires.
Note NooSFere ]


     Ces trois romans se rapportent à la série des Patrouilleurs de l'an 4003. Il s'agit des aventures de quatre jeunes aspirants de la Police de l'Espace, deux garçons et deux filles, à qui sont confiées les missions les plus lointaines et les plus périlleuses. Philippe Ebly est un spécialiste du genre.
     L'enlèvement du Dieu Blanc : sur la planète Orkouss, une plaque tournante dans les voyages intersidéraux, un jeune garçon est enlevé mystérieusement. Aucune rançon n'est demandée. Les quatre aspirants reçoivent l'ordre de le retrouver et de le ramener à ses parents. Pour cela, ils doivent descendre dans les profondeurs de la planète, domaine des hommes-lézards et des hommes-chenilles.
     En fait, l'enfant a été kidnappé par les hommes-lézards qui voient en lui leur Dieu Blanc annoncé par de vieilles prophéties. Les Patrouilleurs le retrouvent mais ne peuvent remonter à la surface de la planète. En outre, l'enfant subit une métamorphose étrange. Petit à petit, il se transforme en homme-lézard.
     Ce roman ne laisse aucune place à l'ennui. Il est extraterrestre à souhait. La description de l'organisation Orkouss, bien que sommaire et superficielle, est passionnante. Elle constitue d'ailleurs le centre d'intérêt du livre. L'imagination de Philippe Ebly est aussi fertile que son art du récit est solide.
     Les deux autres romans sont presque aussi rapides et efficaces. Un seul regret : la culture et la politique sont à peine esquissées. Mais c'est un regret d'adulte...

Éric SANVOISIN
Première parution : 1/7/1989 dans Fiction 410
Mise en ligne le : 14/1/2007


 

Dans la nooSFere : 60465 livres, 54465 photos de couvertures, 54353 quatrièmes.
7936 critiques, 32812 intervenant·e·s, 1092 photographies, 3637 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies